La plaque à induction est-elle un danger pour la santé ?

En fonctionnement, tout appareil électrique génère des ondes électromagnétiques d’intensité variable. On ne peut ni voir, ni entendre, ni sentir ces ondes. Et pourtant, elles peuvent s’avérer dangereuses dans certaines conditions. La plaque à induction ne fait pas exception à la règle. Mais est-elle réellement dangereuse pour l’homme ?

Plaques à induction et ondes électromagnétiques

Les plaques à induction fonctionnent à des fréquences de 20 à 50 KHz. Le courant alternatif qui traverse la bobine génère un champ magnétique qui parcourt le fond de la casserole posé sur la plaque de vitrocéramique et dans lequel se produit un courant de Foucault. Si l’ustensile n’est pas correctement posé pour couvrir la zone d’induction, un champ rayonné se développe autour de l’appareil. Cependant, l’exposition au champ magnétique est fortement réduite à partir de 5 à 10 cm de la source.

Il pas eu beaucoup de recherche sur les interférences des plaques à induction avec certains appareils tels que les stimulateurs cardiaques et défibrillateurs automatiques implantables (DAI). Toutefois, une étude expérimentale in vivo (57 stimulateurs) réalisée en France n’a révélé aucun dysfonctionnement de stimulateurs cardiaques dû à l’utilisation d’une plaque à induction (source : R. Frank et al. Effets des champs magnétiques de 50 et 60 Hz et de 20 à 50 kHz sur le fonctionnement des cardiostimulateurs implantés. Archives des Maladies du Cœur et des Vaisseaux, tome 96, n° spécial III (avril 2003) : 35-41).

Doit-on avoir peur ?

Les plaques à induction génèrent donc des ondes électromagnétiques à des fréquences intermédiaires ou moyennes. C’est pour cette raison que des normes de sécurité très strictes ont été établies. Selon l’ICNIRP (International Commission on Non-Ionizing Radiation Protection) qui est une agence spécialisée, un fourneau à induction ne doit pas dépasser la valeur référence de 6.25 microtesla au cas où une seule plaque est utilisée et où celui qui s’en sert se trouve à une distance de 30 centimètre. Pour toutes les plaques obéissant à cette exigence, le risque pour la santé est minimal, quasi négligeable.

Le ministère suisse de la santé publique a même révélé que cette valeur de sécurité n’est pas dépassée dans le cas où l’utilisateur de plaque à induction de trouve à une distance de 10 ou 5 centimètres ; peu importe le nombre de plaques utilisées simultanément.

Ce n’est qu’en établissant pratiquement un contact direct avec l’appareil, ou lorsqu’on touche la casserole durant la cuisson, qu’un courant électrique de faible intensité pourrai en théorie traverser le corps.

Les ondes électromagnétiques font partie de notre quotidien. Tous nos appareils électroménagers en produisent dans des proportions variables. Mais il n’y a pas de quoi s’alarmer tant qu’on maintient une certaine distance avec ces appareils et qu’on en fait un usage ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *