Tout ce qu’il faut savoir sur la cholestase gravidique

On entend par cholestase gravidique, une maladie du foie qui apparait souvent en fin de grossesse. Cette période présente une situation à risque pour la mère et le bébé.

Définition de la cholestase gravidique

La cholestase gravidique est une maladie des femmes enceintes. Le mot gravide signifie enceinte, c’est pourquoi, c’est une maladie spécifique des femmes enceinte. Celle-ci se présente sous forme de maladie du foie qui survient durant la période de grossesse, le plus souvent durant le troisième trimestre. Cette maladie apparait lorsque les cellules du foie ne font pas convenablement leur travail c’est-à-dire que les acides biliaires ne sont pas évacués dans la bile. Cela entraine l’accumulation des acides biliaires dans le sang ce qui risque d’atteindre du fœtus via le placenta. La cholestase gravidique est une maladie assez rare mais qui comporte quand même des risques. (source le blog https://www.lovely-baby.fr)

Les causes de la cholestase gravidique

La cholestase gravidique est favorisée par les effets des hormones sur un terrain génétique délicate. La cholestase gravidique est causée par un taux d’acides biliaires trop important. En France, on compte 0,8%  des femmes enceintes, atteinte de la cholestase gravidique. Une femme en situation de grossesse gémellaire est plus susceptible d’être atteinte par cette maladie. Le risque est aussi augmenté dans le cas d’antécédent de cholestase gravidique dans la famille ou lors d’une grossesse récente.

Les symptômes de la cholestase gravidique

On reconnait une cholestase gravidique par de fortes irritations au niveau de la paume des mains, de la plante des pieds et partout dans le corps. Les démangeaisons s’accentuent de jour en jour de sorte à ce que cela crée une situation de gêne et empêche même la maman de dormir.

En l’absence de prise en charge, cela peut s’aggraver et faire apparaitre une jaunisse. Pour la soigner, un bilan hépatique c’est-à-dire : transaminases et acides biliaires est conseillé pour diagnostiquer et évaluer le degré de la cholestase.

Quels risques pour la maman et pour le bébé ?

Dans le cas d’une cholestase gravidique, le fœtus est plus susceptible d’en subir les risques par rapport à sa maman. Nous allons citer quelques risques connus pour ce cas :

  • Mort fœtal in utéro
  • Accouchement prématuré
  • Insuffisance placentaire

Etant donné que la maman est reliée directement au fœtus, celle-ci peut être aussi atteinte par quelques risques comme : la gêne, le mal en soi, le stress causé par le malaise du bébé, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *