Que sont les truffes à psilocybine et comment en consommer légalement ?

La psilocybine ainsi que les champignons qui en contiennent sont considérés comme des produits illégaux dans plusieurs pays. Les truffes à psilocybine devraient donc, logiquement, être aussi incluses dans cette réglementation. Cependant, ces champions souterrains sont justement les seuls à psilocybine qui soient légalement autorisés aux Pays-Bas. Et quand bien même c’est le cas, il est toujours important d’adopter certaines bonnes habitudes de consommation conformément aux exigences légales et à celles du bon sens. Lire la suite de « Que sont les truffes à psilocybine et comment en consommer légalement ? »

La kinésiologie : ce qu’il faut savoir

De nos jours, bon nombre de personnes se tournent de plus en plus vers des alternatives à la médecine classique pour avoir des solutions à leurs problèmes de santé. Plusieurs disciplines font partie du lot de ces alternatives qu’on qualifie généralement de médecines douces. La kinésiologie est une de ces disciplines qui offrent un accompagnement particulier. De quoi s’agit-il en réalité ? Comment se pratique cette discipline ? Et quelles en sont les limites ? Cet article vous propose des réponses à ces questions. Lire la suite de « La kinésiologie : ce qu’il faut savoir »

Santé et médecine : tout savoir sur la très controversée phagothérapie

Dans un monde qui développe des maladies de plus en plus résistantes, il devient difficile de développer des traitements efficaces. Dans cette optique, les médecins ont d’un commun accord décidé de déterrer une médecine qui a fait l’objet de controverses avant de disparaître quelques siècles plus tôt. Voici un dossier complet sur un type de médecine qui met à contribution des bactéries cultivées volontairement ! Lire la suite de « Santé et médecine : tout savoir sur la très controversée phagothérapie »

Comment financer son adaptation domiciliaire ?

L’adaptation domiciliaire est une solution d’aménagement idéale pour les personnes en situation de handicap, à mobilité réduite ou ayant une défaillance. On vise ici la sécurité, le confort afin de vivre le plus longtemps chez soi et ceci en toute sérénité. L’adaptation du domicile nécessite la réalisation de travaux non négligeable. Il faut également prévoir un certain nombre d’équipements. Il s’agit donc d’un investissement important. Vous avez de nombreuses possibilités pour le financement de ce projet. Nous vous proposons de les découvrir ici.

Songer aux aides financières

Si vous n’avez pas le budget nécessaire pour la réussite de votre adaptation domiciliaire, vous pouvez toujours solliciter des aides financières. L’une des possibilités qui s’offrent à vous est le Programme d’Adaptation de domicile (PAD). Il s’agit d’une subvention Québécoise pour adapter votre domicile convenablement. Il permet de prendre en charge les différents travaux. L’aide est souvent partielle et est plafonnée.

Elle est destinée aux personnes handicapées, propriétaires ou locataires d’un domicile. Pour en bénéficier, il faut remplir les conditions d’admissibilité, définir les travaux auxquels le financement est destiné et monter un bon dossier de demande. Nous vous conseillons de vous renseigner sur les démarches nécessaires.

Vous pouvez aussi obtenir un financement grâce à des associations ou certains organismes. Ceux-ci interviennent généralement pour assister les personnes ayant un revenu limité ou des ressources inférieures aux différents plafonnements. Il faudra consulter les conditions d’attribution pour profiter de l’une des sources de financement.

Obtenir les aides techniques ou l’aide à l’habitat

Les aides pour une adaptation de domicile ne sont pas que financières. Elles peuvent aussi être techniques. Dans ce cas, elles se rapportent à la fourniture des équipements d’accessibilité et de sécurité nécessaires pour l’aménagement comme les kits de sécurité ou de prévention des chutes, etc.

Elles peuvent aussi concerner l’achat des équipements. Les aides techniques entrent aussi dans le cadre de l’accompagnement ou de l’assistance technique durant la réalisation du projet. En ce qui concerne l’aide à l’habitat, elle est proposée par l’assurance retraite. Ce sont donc les titulaires principaux d’une retraite du régime général qui sont éligibles. Chacune des subventions est mise à disposition sur la base des besoins du demandeur.

Contracter un prêt ou songer au crédit d’impôt

Si vous songez à un réaménagement ainsi qu’à une adaptation du domicile, vous pouvez vous y prendre à l’avance. Si le projet est établi pour préparer la retraite d’un parent, il est possible de contracter un prêt pour les travaux. Le prêt est accordé aux personnes ayant un certain revenu et pouvant couvrir les remboursements sur l’échéance déterminée.

Une fois que vous avez finalisé les différents points de cet investissement, il est possible d’obtenir un crédit d’impôt allant jusqu’à 25 %. Vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt si vous engagez des travaux d’équipement. Il est ouvert aux travaux d’accessibilité liés à la rénovation des pièces principales, à l’installation des équipements de sécurité et d’accessibilité. Il peut s’agir de plateforme élévatrice, de barres de maintien, de rampes fixes, etc.

Le crédit est également ouvert aux foyers au sein desquels on retrouve au moins un contribuable lorsqu’il s’agit des travaux d’adaptation du logement. Dans tous les cas, il faut établir un plan de financement, car c’est un élément indispensable pour la réussite du projet. Vous pouvez toujours réaliser ce projet sur vos propres fonds si la planification se fait quelques années au préalable.

Phlébite : ce qu’il faut retenir sur cette maladie

L’organisme humain peut être sujet à de nombreuses maladies plus ou moins graves selon le cas. La phlébite fait partie des maladies éventuellement graves qui peuvent toucher une personne. Elle nécessite d’être diagnostiquée rapidement pour une prise en charge adéquate. Qu’est-ce qu’une phlébite ? Quels sont les symptômes de la maladie ? Et quels sont les traitements possibles ? Lire la suite de « Phlébite : ce qu’il faut retenir sur cette maladie »

Qu’est-ce que la scarlatine ?

Affectant généralement des enfants de 5 à 15 ans, mais quelques fois aussi des adultes, la scarlatine est une maladie infectieuse causée par une bactérie : le streptocoque bêta-hémolytique A. Très contagieuse, la scarlatine se manifeste par une forte fièvre, une angine streptococcique, des lésions au niveau de la langue ainsi que des éruptions cutanées. Ces symptômes sont dus à la sécrétion par la bactérie de substances toxiques pour l’organisme. Lire la suite de « Qu’est-ce que la scarlatine ? »